«30.01.2014
Communiqué de presse de l'APPCR du 30.01.2014

L’association pour la Protection du Paysage du Coude du Rhône (APPCR) réagit aux différentes attaques dont elle fait l’objet depuis le début de la campagne en relation avec le vote populaire du 9 février prochain sur le plan d’aménagement détaillé du parc éolien du Grand-Chavalard.

ValEole SA a utilisé de manière abusive et illégale un photomontage que nous avons fait réaliser par un professionnel. Cette société nous accuse d’avoir manipulé notre montage et prend en référence un photomontage, sur la même base, réalisé par leurs soins. Sur ce document, on distingue à peine l’éolienne Adonis actuellement en fonction. Essaie- t-on de faire croire à la population qu’elle est invisible ? ! Est-ce réellement de cette manière que ValEole SA entend nous discréditer ?

Dans le Nouvelliste du 29 janvier 2014, les 330 oppositions au PAD sont balayées d’un revers de main par le Président de ValEole SA. L’APPCR a eu en main plus de 200 oppositions sur les 330 précitées. 26 % de ses oppositions proviennent de citoyens de Charrat et Saxon,  62 % de personnes des communes directement voisines. Contrairement à ce que le Président M. B. Troillet prétend, le mouvement d’opposition des gens « du cru » est très important parce que ces énormes éoliennes industrielles vont venir s’implanter en plein milieu d’une région. Toutes ces personnes ont le droit de manifester leur opposition de voir un projet aussi disproportionné se réaliser dans leur environnement. Elles sont concernées même si elles ne sont pas, par le biais d’une législation déficiente, toutes amenées à voter le 9 février prochain. Pour exemple, les riverains de Fully, qui ont leur habitation à proximité immédiate du parc éolien projeté, n’ont pas droit à la parole.

On peut lire également que l’éolien représentera le 4 % de la production nationale. Ce chiffre est tout à fait fantaisiste. Il faudra construire plus de 360 éoliennes de type « Adonis » pour arriver à approcher de ces 4 % de la production actuelle d’électricité. La production du parc du Grand Chavalard représentera à peine 0.3 % de la production électrique valaisanne s’il voit le jour.

On nous reproche nos « méthodes musclées » alors que nos actions sont légales, honnêtes et basées sur des arguments que nous voulons objectifs. Que dire des méthodes des porteurs de projet ?

Nous regrettons vivement le ton que cette campagne a pris ces derniers jours. Le débat démocratique devrait pouvoir se faire dans le respect mutuel et dans la volonté de donner à la population les informations nécessaires à une prise de décision, sans jugement de valeur, sans pression, ni menace, sans attaques personnelles, censure, etc…

L’APPCR remercie et félicite les JDC Valais Romand pour leur courageuse prise de position du 28 janvier 2014 sur le PAD du Parc Eolien du Grand-Chavalard : « Favoriser les énergies renouvelables, limiter leur impact et penser global ».

Nous espérons vivement que les votants de Charrat et Saxon feront le choix raisonnable de refuser ce plan d’aménagement détaillé du parc éolien du Grand-Chavalard et qu’ils ne céderont pas aux chants de sirènes des porteurs de projet car, à n’en pas douter, si ce projet se réalise, le réveil sera brutal.

APPCR

30.01.2014

News
Le Conseil fédéral a adopté ce jour la Conception énergie éolienne. Ce document hautement controversé fixe les grandes lignes de la...
En annexe, vous trouvez notre communiqué de presse d'aujourd'hui concernant les contrats entre l'OFEN et la Lobby Suisse Eole (influence de...
Communiqué de presse – énergie éolienne et charbon Grenchen, le 13 février 2017 La plupart des médias grand-public ont diffusé jeudi 9...
Deuxième plus grand parc énergétique sur le continent européen en 2016, l'énergie éolienne reste derrière les centrales à gaz, mais devance...
L'armée suisse va paralyser plusieurs parcs d'éoliennes. Lire l'article du 24H du 10.12.2016 ici
Le projet éolien des Forces motrices de Suisse centrale (CKW) dans la région de Triengen, Kulmerau et Walde, à cheval sur la frontière des...
Notre association, APPCR, persiste dans sa lutte pour la protection du paysage du Coude du Rhône. Nous n’entrons pas en matière sur l’avenir de...
Selon les organisations environnementales, un projet éolien met en péril l’inscription du Grand-Saint-Bernard au patrimoine mondial de...
Débat entre la Présidente de l'APPCR et le Président de Charrat. Lire le Nouvelliste